La migraine est une pathologie bénigne mais fréquente, qui touche environ 8,3 % des canadiens. Le Botox peut apporter une solution dans des situations d’échec aux autres traitements.

L’intensité, la fréquence et la localisation des crises sont variables. La sévérité des crises entraine une invalidité aussi bien dans la vie personnelle que professionnelle.

Lorsque les traitements classiques sont insuffisants, le recours aux neuromodulateurs peut être une alternative miraculeuse : Par une série d’injections à des points précis de la tête ou de la région cervicale on peut obtenir une amélioration notable. Une consultation médicale pour évaluer vos symptômes, les traitements reçus, et l’étude des points douloureux est nécessaire avant toute intervention. Les injections sont à faire tous les 3 mois pour les 3 premières séances, puis la durée des effets bénéfiques peut atteindre 6 à 8 mois.

Prenez rendez-vous avec le Dr Desbordes pour discuter du Botox © et des indications anti-migraineuses.

Follow by Email